· 

"Préparer les enfants à être des adultes inventifs, créatifs." - Interview des autrices de "50 activités pour philosopher avec ses enfants"

 

« Si nous voulons préparer un autre futur que celui, alarmant, qui nous est dépeint, il semble important de préparer les enfants à être des adultes inventifs, créatifs. » - Fanny

 

Fanny Bourrillon et Angie Gadea. 50 activités pour philosopher avec ses enfants.

 

Je suis particulièrement heureux de vous présenter l’ouvrage de Fanny Bourrillon et Angie Gadea, 50 activités pour philosopher avec ses enfants, et de vous proposer une interview exclusive de ses autrices !

Particulièrement heureux, d’abord, parce qu’il s’agit d’un livre utile et très réussi que j’ai plaisir à partager avec vous. Ensuite parce que je suis depuis longtemps le travail de Philomoos (l’association de Fanny et Angie), que je partage régulièrement sur mon groupe Facebook (Philosophie pour enfants) et dont je suis un admirateur inconditionnel. Particulièrement heureux, enfin, parce que j’ai pu retrouver le même état d’esprit dans le livre d’Angie et Fanny que celui qui me plaît tant dans les ateliers qu’elles mènent avec les enfants au Centre Pompidou : une grande rigueur professionnelle, une formidable créativité, de l’originalité, de l’exigence et de la fantaisie.

Les parents, les curieux et les pros de la philo pour enfants trouveront dans ces 240 pages, divisées en 7 chapitres thématiques, à la fois des contenus philo pour les guider dans la mise en place de leurs ateliers, des outils pratiques pour les réaliser sans difficulté et de nombreuses photos pour mettre en place les activités créatives, sympas et originales, proposées pour prolonger et accompagner la réflexion.

 

Pour une présentation plus détaillée du livre, je vous renvoie à la fin de cet article.

 

 

L'interview de Fanny Bourrillon et Angie Gadea...

 

Comment est né le projet de ce livre ?

Fanny : Nous voulions partager notre travail et faire en sorte qu’il puisse être utile en dehors du cadre des ateliers que nous animons. C’était aussi un moyen d’approfondir, avec l’écriture, certains sujets difficiles à aborder avec les enfants comme la mort, ou la place de l’humain dans l’univers.

 

Depuis quand travaillez-vous ensemble ?

Angie : Avec Fanny on se connait depuis 2012. Elle savait que j’étais très portée sur la création, les arts et que j’aime travailler avec les enfants. En 2017, Fanny m’a présenté son idée de réaliser des ateliers de philosophie et de création. J’ai été tout de suite emballée par l’idée. Nous avons alors commencé à définir ce que nous voulions faire pour la rentrée de (octobre) 2018 pendant laquelle nous avons donné notre premier atelier.

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur Philomoos et votre travail au Centre Pompidou ?

Fanny : Il y a 4 ans j’ai eu l’envie de créer des ateliers de philosophie pour enfants et adolescents. J’enseignais en classe de Terminale au lycée et j’étais frappée par l’intérêt des élèves pour les chapitres portant sur la politique, la justice, le bonheur et finalement sur les questions qui nous concernent toutes & tous en tant qu’humains. Je pensais qu’il était dommage de n’avoir que quelques mois de philosophie quand tant de questions animent les élèves en quête de sens. Les ateliers Philomoos sont une réponse à ce constat : les enfants, les ados ont besoin d’un espace de parole où ils posent des questions et se saisissent des problèmes éthiques, politiques et philosophiques qui les concernent. J’avais travaillé au Centre Pompidou par le passé, puis dans le milieu de l’art contemporain. J’avais un goût pour les arts visuels et plastiques et j’ai pensé qu’il fallait « faire » avec les idées : se mettre en mouvement par l’art. Et naturellement j’ai pensé à Angie.

Le cadre du Centre Pompidou est idéal, il est pour moi un temple de l’art, un vaisseau de l’imaginaire ! Dans ce cadre, nous savons que les enfants, les ados, se sentent comme « portés » et inspirés.

 

  

Votre livre propose de philosopher avec les enfants au sein des familles. Y a-t-il une urgence à inviter la philosophie à la maison ? Les ateliers proposés peuvent-ils, par exemple, soutenir le travail éducatif des parents ?

Fanny (partie philo) : Je pense qu’il y a une certaine urgence oui. À philosopher ou à simplement prendre le temps de parler, de s’interroger avec ses enfants et d’écouter leurs inquiétudes. L’actualité est très dense depuis quelque temps, les enfants n’échappent pas aux difficultés auxquelles nous faisons face. Au contraire. Puis si nous voulons préparer un autre futur que celui, alarmant, qui nous est dépeint, il semble important de préparer les enfants à être des adultes inventifs, créatifs. Plutôt qu’une éducation à la philosophie à la maison, nous espérons que le livre invitera les parents, les adultes, à s’interroger eux aussi et pourquoi pas à être créatifs, avec leurs enfants.

Angie (partie art) : Vis à vis de ce besoin de couper de la rapidité de la vie actuelle, les exercices philo-créatifs sont des moments qui permettent aux parents et enfants de cultiver leur relation familiale et travailler la réflexion, la patience, la concentration, leur créativité et bien d’autres qualités qui participent de l’éducation d’un enfant, le tout dans un contexte ludique.

 

 

« On tenait à un chapitre sur la tolérance, à une partie qui invite à s’ouvrir aux autres et aux différences entre les êtres. » - Fanny

 

 

Il y a 7 grandes thématiques abordées dans ce livre, du rêve au cosmos, avec de nombreuses déclinaisons et propositions à l’intérieur de chaque chapitre, mais j’ai l’impression que la progression n’a pas été choisie au hasard. Est-ce que je me trompe ? Et pourquoi ces thématiques plus que d’autres ?

Fanny : Effectivement l’ordre n’est pas tout à fait aléatoire. On peut toutefois lire le livre en suivant un autre ordre sans problème, mais nous avons imaginé un « chemin » du rêve au cosmos, comme une boucle ! Il y a une partie importante du livre qui consiste à repenser la nature et notre rapport aux espèces animales. Cette progression nous conduit à penser nos liens avec nos semblables, nos « amours » puis finalement notre rapport au monde et à la mort. On tenait à un chapitre sur la tolérance, à une partie qui invite à s’ouvrir aux autres et aux différences entre les êtres. Enfin, le dernier chapitre porte sur le cosmos, il est comme une invitation à prendre du recul et à mesurer à quel point la vie humaine ou la vie sur terre est une incroyable exception dans l’univers observable.

 

Ce livre s’adresse d’abord aux parents, aux personnes non initiées, mais il me semble qu’il peut aussi convenir à des professionnel.les, enseignant.es, praticien.nes philo plus chevronné.es… Que pensez-vous d’une exploitation de ces ateliers en classe ou dans un cadre extrascolaire, avec des groupes ?

Fanny : Ce livre s’adapte tout à fait aux ateliers en classe, à des animations, des ateliers philo, etc. Nous espérons vivement qu’il intéressera les professeur.e.s des écoles, les animateurs/trices, et toute personne sensible à la philosophie pour enfants ! Mais ce livre s’adapte aussi tout particulièrement à toute personne désireuse de découvrir l’univers philosophique appliqué à des questions d’enfants et aux arts plastiques.

 

 

« La création en général nous permet d’exprimer des sentiments, des émotions, des désirs ou des choses qui nous tiennent à cœur, qui ne sont pas toujours simples à exprimer avec les mots. » - Angie

 

 

Les activités artistiques proposées dans ce livre répondent évidemment aux propositions philosophiques, bien qu’elles puissent aussi être réalisées indépendamment. Le prolongement artistique, sollicitant la pensée créative, permet-il aux enfants de continuer le travail de conceptualisation et d’argumentation mis en place durant les discussions ?

Fanny : C’est le pari que nous faisons. La partie créative est pensée afin de poursuivre la question posée initialement lors de l’atelier de philosophie. C’est un prolongement qui aide à fixer la mémoire de l’enfant et à l’intéresser par un autre biais que celui du langage.

Angie : Pour nous c’était évident qu’il fallait faciliter l’accès à des outils créatifs et ludiques afin de permettre à l’enfant de s’amuser, d’apprendre à se connaitre et à s’exprimer. La création en général nous permet d’exprimer des sentiments, des émotions, des désirs ou des choses qui nous tiennent à cœur, qui ne sont pas toujours simples à exprimer avec les mots. L’expérience des ateliers Philomoos nous montre que certains enfants, qui ont plus de difficultés d’expression orale, se révèlent complètement lors des ateliers créatifs.

Pendant la réflexion philosophique, les enfants posent beaucoup de questions et proposent de nombreuses idées. Ils “secouent” leur pensée ! L’art leur permet alors de transposer toutes ces idées en un objet poétique très personnel.

Les activités créatives proposées dans nos ateliers sont toujours imaginées et pensées pour qu’elles restent fidèles au sujet et à la question philosophique. L’idée est de matérialiser une idée à travers l’art.

 

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Fanny et Angie : Merci Julien pour cette interview !

N’hésitez pas à nous contacter via le site internet ou les réseaux sociaux si vous souhaitez échanger avec nous et si vous avez d’autres questions à nous poser !  

 

Merci à vous !

 

Interview réalisée par Julien Lavenu pour LaboPhilo en septembre 2020.

 

 

 

Biographies des autrices

 

Fanny Bourrillon (à gauche sur la photo) est enseignante à l'École des Gobelins à Paris en philosophie et philosophie de l'art. Elle est la fondatrice des ateliers « Philomoos, Les moussaillons de la philosophie » ; création Centre Pompidou Paris, en partenariat avec l'Éducation nationale.

 

 

Angie Gadea (à droite sur la photo) est diplômée d'un master design d'intérieur de l'université Veritas au Costa Rica. Artiste textile, elle pratique, la broderie, le tissage, la peinture sur tissu... Lors des ateliers Philomoos, Angie propose des activités mêlant arts plastiques et arts graphiques, jusqu'à la confection d'objets originaux et uniques.

 

Présentation du livre (éditeur)

 

Les enfants s'étonnent en permanence du monde qui les entoure et ont envie de tout comprendre. Ils posent des questions aux adultes au sujet de ce qu'ils vivent, de ce qu'ils voient, et il n'est pas toujours évident de leur répondre ! En cela, ce sont des apprentis philosophes qu'il est essentiel d'encourager et d'aiguiller dans leurs questionnements quotidiens. C'est de cette volonté qu'est né ce livre. À la fois théorique et pratique, sérieux et original, cet ouvrage a été imaginé pour vous amener à dialoguer avec vos enfants et réfléchir ensemble aux grandes questions de la vie. Sept thématiques vous invitent à entrer dans un univers philosophique et créatif, du rêve à l'amitié, en passant par la mort, l'univers, la tolérance, l'animal et la nature. Vous y serez guidé·e·s "pas à pas". Au fil de la réflexion, vous pourrez lire des contes philosophiques aux enfants, commenter ensemble des citations de philosophes mais aussi créer des objets originaux et spécialement conçus comme des "miroirs" de la partie philosophique (attrape-rêve, animal totem, carnet du coeur...). Préparez-vous à de riches échanges d'intuitions, d'idées et de moments créatifs !
15 contes philosophiques
50 activités philo
7 activités créatives
2 activités philo-nature

 

Quelques liens utiles...

 

Pour visiter la page Facebook de Philomoos: cliquer ici!

Pour visiter la page Instagram de Philomoos: cliquer ici!

Pour visiter le site Internet de Philomoos: cliquer ici!

 

 

 

Le livre d'Angie et Fanny est disponible dans toutes les librairies, si vous le pouvez, privilégiez votre libraire, mais il est aussi disponible sur les plateformes en ligne: 

Fnac

Gibert

Amazon

Decitre

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0