· 

Pourquoi on ment?

 

Parmi les multiples arguments que nous pourrions avancer pour répondre à cette question, il y a celui de la difficulté, comme nous le rappelle Romain.

Oui, parfois, mentir, c’est plus facile que dire la vérité.

Pourquoi ?

J’en vois deux raisons. D’abord, il y a l’aspect émotionnel qui entre en jeu. C’est ce que voulait dire Romain, d’ailleurs : mentir, c’est plus facile que d’avouer qu’on a fait pipi au lit, par exemple (c’était le sien). Là, on se situe bien sur le terrain affectif : la peur d’être honteux, d’être rejeté, d’être humilié, et de ne pas bien vivre tout cela.

Et pourtant, avec mes oreilles adultes, j’avais entendu l’hypothèse de Romain dans un sens beaucoup plus rationnel : mentir, c’est plus facile parce que ça demande moins de mots pour s’expliquer.

On oublie souvent que dire certaines vérités, c’est compliqué parce que cela demande une certaine aisance dans le maniement de la langue, et aussi certaines capacités à raisonner. Nier, dénier, mentir, c’est simple, un mot suffit parfois : « Non ». Il n’y a rien à expliciter, rien à éclaircir, rien à démontrer, rien à justifier. Il suffit de rejeter en bloc.

Combien d’entre nous mentent parce qu’ils n’ont pas les mots pour dire la vérité, parce qu’ils savent qu’ils ne sauront pas bien se faire comprendre. Il y a un aspect émotionnel ici aussi, bien sûr (ne serait-ce que par la peur de ne pas avoir l’air aussi intelligent que ça, aussi brillant dans ses démonstrations), mais il y a surtout une question de langage – de lexique et de rhétorique.

Sinon, ne serions-nous pas tous nos propres avocats ?

 

À cela, nous pourrions objecter aussi qu’un petit mensonge peut avoir des effets très compliqués à gérer. Les menteurs compulsifs le savent : mentir, ça demande de l’organisation, de la méthode, de la concentration et une bonne dose de mémoire ! Ce n’est pas par hasard si on dit que la vérité finit toujours par se savoir. Dire la vérité, même avec des mots simples, même avec peu de mots et une grammaire bancale, même si c’est plus dur à vivre émotionnellement sur le moment, ça simplifie quand même pas mal la vie.

Philosophie pour enfants. Pourquoi on ment?

 

Vous désirez vous former à la philo pour enfants?

Voici quelques ouvrages qui peuvent vous y aider.

LaboPhilo propose une méthode semi-guidée pour bien commencer...

 

Fondation SEVE, Frédéric Lenoir, philo pour enfants

J'anime des débats philo avec les maternelles et les 6-8 ans - 3ème édition

Version numérique en fichier PDF

169 pages

5,99 €

Port gratuit

Délai de livraison de 1 jour

Votre fichier vous sera envoyé dans votre boîte mail

 


Fondation SEVE, Frédéric Lenoir, philo pour enfants

J'anime un atelier philo: les émotions

Version numérique en fichier PDF

65 pages

4,99 €

Port gratuit

Délai de livraison de 1 jour

Votre fichier vous sera envoyé dans votre boîte mail

 



 

Créez vos activités avec les Kits Pédagogiques du Labo!

 

"C'est quoi, la différence?"

 Le pèle-mêle de la biodiversité

 

Voici un jeu de plateau pour une dizaine de joueurs environ dont les objectifs principaux sont de réfléchir aux notions de différence et de biodiversité, mais aussi de travailler sur l'observation, les sens et d'apprendre quelques noms de plantes et d'animaux.

Jeu 1. Les cartes-images de la pioche sont empilées faces cachées au centre du plateau (sur le carré bleu). Lorsque la première carte est retournée et placée face visible au sommet de la pile, les joueurs doivent poser leur index sur l’image identique du plateau. Le premier à avoir posé son doigt gagne l’image. La deuxième image est alors retournée, et ainsi de suite jusqu’à ce que la pioche soit épuisée.

Jeu 2. Sur le même principe, les cartes-mots sont empilées faces cachées sur le carré bleu au centre du plateau. Le meneur de jeu en pioche une et la lit à voix haute. Les joueurs doivent poser leur index sur une image du plateau compatible avec l’énoncé de la carte (ex.: "Trouve sur le plateau quelque chose de jaune / quelque chose qui se mange / quelque chose que tu trouves beau / quelque chose qui te fait peur...". Les joueurs doivent argumenter pour expliquer leur choix. Si l’argumentation est jugée recevable, les joueurs marquent un point. Le jeu continue jusqu’à épuisement de la pioche.

Le jeu contient 81 cartes-images et 30 cartes-mots.

(Sur la photo: Latifa Nejjari et les enfants du Lezartcrea à Fès, Maroc). 


 

 

Le jeu du Pèle-Mêle de la différence est fourni avec le "kit pédagogique (bio)diversité" pour animer un atelier philo-nature.

Pour commander, cliquer ici:

Commander le kit

Kit pédagogique: Émotions (2)

Ma Ludo de Philo vous propose un atelier philo complet autour des émotions. Plusieurs jeux (roues, pèle-mêle, béret) à construire + un apport théorique pour animer un débat, jouer et réfléchir.

A fabriquer et pratiquer en famille, en classe, en ALSH, en médiathèque... bref, partout où on aime jouer! De 4 à 104 ans!

Fichier PDF. 42 pages.

5,99 €

Port gratuit

Délai de livraison de 1 jour

Votre fichier vous sera envoyé dans votre boîte mail

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0