· 

Déclenchement des émotions: Nos émotions n’ont-elles qu’une seule cause?

 

Nos émotions sont automatiques (elles se déclenchent sans notre consentement, elles sont inconscientes), mais il serait inexact de les considérer comme des réflexes, car cela reviendrait à dire qu’elles sont la réponse unique à un stimulus externe, à un contexte donné, à un événement vécu. Or ce n’est pas le cas, une émotion est la réponse physiologique donnée à deux facteurs : l’un externe, lié à notre environnement (un stimulus), l’autre interne, lié à notre vie intérieure, à nos motivations profondes (nos préoccupations, nos intérêts, nos besoins…). C’est pourquoi tous les individus ne vivent pas les mêmes émotions devant un stimulus externe identique. C’est pourquoi aussi le même stimulus ne déclenchera pas la même émotion en nous à différents moments de notre vie.

 

 

Déclenchement des émotions. Causes des émotions. Origine des émotions.

 

Facteurs de déclenchement externe et interne

 

Nos émotions sont des réponses physiologiques ayant pour but de nous adapter à notre environnement : courir, attaquer ou se cacher face à une menace, par exemple, grâce à la peur (sécrétion d’adrénaline, de noradrénaline et de cortisol, nécessaire pour passer à l’action).

 

Cette réaction est automatique, non contrôlée sur le plan conscient. Une émotion arrive, elle n’a pas à être jugée.

C’est ce qu’il est nécessaire de rappeler aux enfants : si tu ressens du dégoût face à une personne, ne te juge pas, en revanche, ce que tu vas faire de ce dégoût t’appartient – y céder et rejeter cette personne ou l’analyser et faire preuve de bienveillance. Si tu ne ressens pas de tristesse face à la souffrance d’autrui, ne te juge pas et ne fais pas semblant : en revanche, cette absence d’empathie ne t’empêche pas d’être altruiste et d’aider cette personne (on notera d’ailleurs au passage que l’altruisme et la résonnance empathique sont deux choses différentes : trop d’empathie constitue souvent un frein à l’action altruiste, de même qu’on peut commettre le mal en le vivant comme une souffrance).

Il est donc inutile de culpabiliser pour ce que l’on ressent ou ce que l’on ne ressent pas : c’est absolument indépendant de notre volonté. On pourra donc répéter aux enfants :

 

« Tu ne peux pas contrôler l’arrivée d’une émotion, mais il t’appartient de décider ce que tu en fais. »

 

Pour automatiques qu’elles soient, nos émotions ne sont pas produites par réflexe, de manière unilatérale et objective. Bien qu’universelles (partagées par tous), elles sont subjectives, individualisées. Un même événement vécu par deux personnes différentes ne provoquera pas nécessairement la même émotion : je suppose qu’en regardant les deux petits amoureux sur cette célèbre photo de Furman S. Baldwin, vous ne ressentez pas les mêmes émotions que la petite fille à droite, qui pourtant assiste à la même scène (contexte identique : réponses émotionnelles différentes, car motivations et intérêts différents). La reconnaissance d’un contexte déjà vu, par exemple, aura son importance, ainsi que mon humeur. Par exemple, j’ai été surpris, choqué et triste lorsque j’ai vu s’effondrer les Twin Towers le 11 septembre 2001 ; lorsque je revois les images aujourd’hui, je suis plutôt en colère ou indifférent ou écœuré, selon mon humeur.

 

Réponses émotionnelles et réponses cognitives

 

En aval, les émotions vont apporter certaines réponses. Comme nous l’avons vu dans notre exemple sur la peur : notre corps va être mobilisé pour attaquer ou fuir (dilatation des bronches et des pupilles, accélération de l’activité cardiaque et respiratoire, stockage de sucre…), ce sont là des réponses émotionnelles. Rougir de honte, sourire de joie, pleurer de tristesse, etc., font partie de ces réponses périphériques.

 

Il existe également des réponses que l’on pourrait qualifier de cognitives. Par exemple, les émotions fortes nous aident à mémoriser (je me souviens très bien de ce que j’ai fait le 11 septembre 2001 au moment des attentats, je ne me souviens pas de ce que je faisais la veille à la même heure).

Contrairement à ce que l’on a longtemps cru, les émotions ne s’opposent pas à la connaissance, il est établi aujourd’hui qu’elles facilitent les apprentissages et les mécanismes cognitifs.

Les émotions jouent également un rôle déterminant dans nos prises de décisions : une information que les publicitaires, les communicants et les politiciens connaissent bien, hélas, et qu’ils savent très bien exploiter. Ainsi nous ne prendrons pas les mêmes décisions selon que nous sommes joyeux, tristes, dégoûtés ou apeurés. Sans émotion, c’est-à-dire en ne se basant que sur des arguments rationnels, toute prise de décision est impossible, trop coûteuse en énergie et en temps.

  

© Julien Lavenu, LaboPhilo, 2020.

 D’après les recherches de David Sander.

 

Puisque ce sujet vous intéresse, je vous recommande :

 

Fondation SEVE, Frédéric Lenoir, philo pour enfants

J'anime un atelier philo: les émotions

Version numérique en fichier PDF

65 pages

4,99 €

Port gratuit

Délai de livraison de 1 jour

Votre fichier vous sera envoyé dans votre boîte mail

 


Fondation SEVE, philo pour enfants, émotions jeux

Kit pédagogique: Émotions

Ma Ludo de Philo vous propose un jeu de loto (jusqu'à 16 joueurs), un jeu de mémory et deux dés pour jouer et réfléchir autour des émotions.

A fabriquer et pratiquer en famille, en classe, en ALSH, en médiathèque... bref, partout où on aime jouer! De 4 à 104 ans!

Fichier PDF.

3,99 €

Port gratuit

Délai de livraison de 1 jour

Votre fichier vous sera envoyé dans votre boîte mail

 


Autorité & bienveillance

Version numérique en fichier PDF

164 pages

5,99 €

Port gratuit

Délai de livraison de 1 jour

Votre fichier vous sera envoyé dans votre boîte mail

 


Kit pédagogique: Émotions (2)

Ma Ludo de Philo vous propose un atelier philo complet autour des émotions. Plusieurs jeux (roues, pèle-mêle, béret) à construire + un apport théorique pour animer un débat, jouer et réfléchir.

A fabriquer et pratiquer en famille, en classe, en ALSH, en médiathèque... bref, partout où on aime jouer! De 4 à 104 ans!

Fichier PDF. 42 pages.

5,99 €

Port gratuit

Délai de livraison de 1 jour

Votre fichier vous sera envoyé dans votre boîte mail

 

 

D'autres articles à lire :

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0